logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire Beaugendre : les mystérieuses lettres de madame G.

Enquêtes criminelles


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 1h10 sur W9

capture
– Elle vivait comme si... Si ça avait été toujours comme ça. Elle fait comme si de rien n'était.
– On a l'impression qu'elle ne s'intéresse pas à cette disparition, que c'est déjà du passé.
– Vous en avez une très bonne illustration lors d'un des appels à témoins qui passe dans le journal local. Vous voyez la photo de la famille. Il manque Madame Scaravetti. Elle n'est pas présente sur la photo. Ça n'a pas l'air de la traumatiser, de l'inquiéter, alors que nous, on est ravagés par cette recherche, par le risque, par ce qui a pu se passer. Elle, non.
– La famille Baca va alors raconter aux enquêteurs que depuis la disparition de Laurent, Edith leur a livré un peu trop d'explications sur son départ. Des scénarios tous aussi invraisemblables les uns que les autres.
capture
– Dans un premier temps, lorsqu'ils s'inquiètent de savoir ce qu'est devenu Laurent, Edith va leur répondre qu'il est parti avec un copain et qu'il est pas rentré de la nuit. Et le lendemain, c'est: il est parti faire un go fast.
– Laurent, dans la nuit du 5 au 6, l'aurait réveillée à 3h pour aller faire un go fast.
– Il est entre la France et l'Espagne en train de faire un passage de drogue.
– Elle va inventer une possibilité de trafic de drogue qui se serait mal passé.
– Pour nous, c'était pas clair. Pourquoi ferait-il un go fast alors qu'il n'avaitjamais fait ce genre de choses avant?
– A cet instant, Edith commence à attirer l'attention des policiers.
– Tout ça commence à nourrir la suspicion, le soupçon.
– Peut-être que... Elle sait quelque chose, elle sait où il est, mais elle veut pas le dire.
capture