logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire Beaugendre : les mystérieuses lettres de madame G.

Enquêtes criminelles


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 1h10 sur W9

capture
– Tribunal de Rennes. Le 21 novembre 2016 s'ouvre le procès de Sébastien Beaugendre. La foulé s'est déplacée en massé pour assister à l'épilogue d'une affaire qui a ému tout une région. Seulement, une personne manque à l'appel. Et pas n'importe qui.
– A l'étonnement général, l'accusé n'est pas présent.
– Sébastien Beaugendre nous dit: "Il est hors de question que je vienne."
– Un procès avec un banc des accusés totalement déserté, c'est vraiment une première.
capture
– L'absence de Sébastien Beaugendre interpelle. Mais pour son avocat, l'accusé aurait de bonnes raisons de ne pas être présent à son propre procès. dit qu'il est fatigué et incapable de comparaître pour 2 raisons : d'abord, parce qu'il est innocent et que sa place n'est pas là, et ensuite, parce qu'il ne veut pas que ses enfants le voient menotté.
– Ça correspond assez au personnage. "Je vois pas ce que je fais ici, je suis innocent. "Je reste chez moi, en prison, et débrouillez-vous "avec votre dossier et avec vos accusations."
– Un dossier difficile et un box vide. Pour la défense, le procès commence mal. D'autant qu'un témoignage ne va pas jouer en leur faveur. Celui du propre fils de Sébastien Beaugendre. Souvenez-vous, l'aîné des 3 enfants avait dit avoir entendu une femme tuer sa mère. Seulement voilà, il a changé de version.
– L'enfant ne se souvient plus très bien si c'était une voix d'homme ou de femme.
– Il est sous le choc. Sa mémoire est celle d'un enfant de 10 ans dans ce contexte-là. Rapidement, il peut comprendre que son papa va être mis en cause.
– Et que quelque part, en disant que c'était peut-être une femme, il sauvait son père des pattes de la justice.
– Au fil du procès, les témoins qui se succèdent à la barre dressent le portrait d'un Sébastien Beaugendre qui, depuis ses 13 ans, se serait comporté comme un dictateur.
– Ilva vivre le décès de son père comme une injustice et un abandon.
capture