logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire Beaugendre : les mystérieuses lettres de madame G.

Enquêtes criminelles


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 1h10 sur W9

capture
– Et l'analyse graphologique va confirmer cette hypothèse.
– On va envoyer une première expertise graphologique avec les 2 courriers de Madame G et des courriers
– Et là, l'expert va expliquer que l'écriture qui figure sur ce courrier correspond probablement
– Voilà un drôle d'oiseau. Voilà un type qui, du fond de sa cellule, organise des rebondissements de l'enquête en disant: "Je suis Madame G. C'est moi." Il donne des détails. C'est hallucinant.
– Depuis sa cellule, se seraitjoué des enquêteurs en leur faisant parvenir, avec l'aide d'autres prisonniers, des courriers signés Madame G. a fait sortir du courrier pour Sébastien Beaugendre.
capture
– Le papier, ça sonne pas au portique. Il peut le mettre dans son slip ou ses chaussettes, et au parloir, il le passe, il le fait sortir, etc.
– En écrivant ces lettres signées Madame G, avouerait-il le crime ? L'affaire est en passe d'être bouclée. Les proches d'Aurélie n'en reviennent pas. Madame G et Sébastien Beaugendre ne feraient qu'un.
– C'est un manipulateur. Il a calculé ça pour qu'on dise pas que c'est lui mais que c'est Madame G.
– Ecrire à la mère de la victime pour raconter le crime tient de quelque chose d'un peu pervers.
– Y a pas de mots.
– Réinterrogé, face aux preuves des enquêteurs, l'homme a une explication.
– Il va expliquer qu'il n'est pas l'auteur de ce courrier.
– Il dit, à de multiples reprises : "Je ne fais pas les mêmes fautes d'orthographe." Il sait qu'il fait des fautes d'orthographe et il s'est concentré pour... non pas ne pas faire mais faire des fautes d'orthographes différentes pour pouvoir dire : "Ça n'est pas moi, la preuve." C'est tout de même extraordinaire.
– Et pourtant, Sébastien Beaugendre va tenter un ultime coup de poker pour se disculper. 7mois après l'assassinat d'Aurélie, Maria-Louisa, la voisine de Sébastien Beaugendre, est la destinataire d'une dernière missive. L'homme a besoin que son amie lui rende un service. Et ce qu'il lui demande est tout simplement ahurissant.
– Il me demandait de raconter que j'étais sa maîtresse, que ce matin-là, on était ensemble, qu'on se déshabillait pas, qu'on restait en bas.
capture