logo Le moteur de recherche de la télé

Les moments cultes racontés par les juges

Danse avec les stars


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 1h10 sur TF1

capture
– Musique douce
– J'avais été particulièrement ému parce que... Je laisse ma famille derrière pour venir ici. Et je danse avec une femme qui a une passion... Une femme comme toi. Elle était partie de loin. Et à la fin, avec la performance... Elle me rappelait les grandes danseuses. Dont ma femme. Ma femme... elle s'appelle France. Et moi, je suis à Paris sans ma France. Elle est comme toi, Amel. Non conventionnelle, exceptionnelle, pas artificielle. Et ça m'avait particulièrement... J'en parle... Et ça me ramène à ce moment. C'était un très beau moment.
– Si Danse avec les stars a su vous séduire, c'est aussi grâce à ses mises en scène et ses effets visuels toujours plus surprenants.
capture
– On parle souvent de magie dans Danse avec les stars. Mais c'est vrai qu'il y a un élément technologique à cette magie.
– Et tout a commencé le soir où Amel Bent a dansé sur un titre d'Edith Piaf.
– On a décidé qu'on voulait rendre un hommage à Edith Piaf.
Et on pensait que ça pouvait être Amel Bent finit sa danse, un projecteur tourné sur elle, Et son ombre se transforme en ombre d'Edith Piaf. Cette petite ombre délicate, c'était une séquence qui a marqué énormément de gens. Et qui a fait tout d'un coup exploser l'utilisation de la technologie. Ça nous a amenés
– Grâce aux projections sur le parquet, le spectacle a pris une autre dimension. Et si le public est véritablement plongé dans l'univers de la chanson, les danseurs aussi.
– De pouvoir plonger nos danseurs dans un univers plus accentué, ça nous permet de raconter des histoires plus fortes et de laisser une trace émotive beaucoup plus puissante dans l'esprit du téléspectateur. Et en fait, chaque année, on essaie de trouver la magie additionnelle.
– A partir de la saison 5, des minifictions enregistrées sont diffusées avant la prestation en direct. La difficulté : que la transition soit imperceptible pour le téléspectateur.
capture