logo Le moteur de recherche de la télé

Au coeur des coulisses de la saison 8

Danse avec les stars


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 0h10 sur TF1

capture
– C'était un moment magique. Mon papa, parti il y a 40 ans d'Afrique, s'il avait imaginé un jour embrasser sa fille sur le parquet de Danse avec les stars, il ne l'aurait pas cru. Moi, petite, je me suis jamais dit que je vivrais ça. Je me suis jamais considérée comme une star. Me retrouver dans Danse avec les stars, c'était incroyable. C'est la preuve que tous les gamins de France peuvent rêver. Parce que j'ai jamais imaginé ça. Mon papa, c'est quelqu'un qui a tout quitté pour offrir un avenir meilleur à ses enfants. Danse avec les stars est très regardé au Sénégal. Parce que c'est l'histoire de beaucoup d'immigrés, qui se passe là, entre mon père et moi.
Je voudrais vous remercier. C'est le plus beau moment que j'aie vécu dans cette aventure. Cette émotion a été incroyable. Etj'ai le micro, j'en profite. Je voudrais faire un énorme bisou à Jordan. Il m'a permis, ce soir-là, d'offrir la plus belle des danses à mon père. Et je crois que je vais pas vu autant de fierté dans ses yeux que depuis le jour... J'arrête, je vais pleurer. Depuis le jour où j'ai monté ma boite. "Tu voulais que je sois fier de toi, c'est fait. "Tu peux passer à autre chose"." Christophe Beaugrand: Bravo. Sandrine Quétier: Un autre papa nous a marqués, c'est Vincent Cerruti. Tu nous as beaucoup émus dans le foxtrot que tu as dédié à ta fille. C'est sur "Millésime" de Pascal Obispo. Vincent, tu as le micro? J'imagine que ça a dû être un
capture
– Oui, tu as raison. Imagine, quand tu le fais, à quel point c'était important de revenir sur le plateau. Dans ces conditions, ça a été une super belle aventure. J'en sors grandi. Et on se disait: après tout, l'un dans l'autre, c'est comme si on avait pas fait Danse avec les stars cette année. Pourquoi pas revenir l'année prochaine? Sandrine Quétier: Il y aura une
– C'était un entraînement. C'est un message d'espoir. Pour tous ceux qui sont un peu coincés, les grands, les gros... Tous ceux qui savent pas... Quand on n'est pas à l'aise avec son corps. J'ai appris à accepter. C'était du dépassement de soi. Et j'aime encore plus cette émission.
capture