logo Le moteur de recherche de la télé

Entrée libre


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 1h05 sur France 5

capture
– Une série intitulée "Riding Modern Art", qui montre comment la pratique du skateboard s'approprie l'espace urbain. Nous revenons sur la culture skate.
capture
– Des skateurs sur des sculptures dans un musée. C'est la proposition de l'artiste français R.Zarka pour le BPS22 de Charleroi, Un artiste également connu pour ses écrits sur l'histoire du skateboard. Il faut dire qu'ici ou ailleurs, le skate entretient un rapport existentiel aux formes, qu'elles soient sculpturales ou architecturales.
Les skateurs, des guerilleros urbains. Depuis qu'ils ont troqué les vagues pour le béton à la fin des années 50, ces surfeurs de l'asphalte n'en finissent pas de s'approprier la ville et de partir à l'assaut de nouvelles formes pour expérimenter sans cesse leurs figures.
– Le skateboard, ça commence dans les années 60, un peu partout dans le monde, mais ily a une spécificité américaine qui est liée aux infrastructures autour de la ville de Los Angeles. Ily a plusieurs grands types d'architecture. La 1re, ce sont les grandes canalisations. Ily en a une autre très connue, en Californie, ce sont les piscines.
Elles ont toutes des courbes. Elles ont la forme de haricot ou de trou de serrure, mais avec des courbes partout au lieu d'avoir des angles droits. Le skate, dans les années 60 ou 70, on le considérait comme une pratique sauvage. On parle de "camping sauvage". Ça coince avec l'organisation de la société, où est-ce qu'on joue.
capture