logo Le moteur de recherche de la télé

En Sicile, de l'Etna à Palerme

Faut pas rêver


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 0h30 sur France 3

capture
– Une viticulture qui est le fruit du volcan.
– C'est la fin du mois d'août. Il n'est pas tombé une seule goutte d'eau sur les îles depuis 5 mois. Les vendanges vont commencer plus tôt que prévu. Corrado doit lancer la récolte. Les grains sont à maturité. Le raisin est beau et doux. C'est comme du miel très sucré. C'est le moment de commencer. Je vais lancer l'équipe.
– Les grappes de ce raisin qui donnent le vin blanc de malvasia commencent à se flétrir. Il faut faire vite. Un jour de trop pourrait tout gâcher.
– Le malvasia des Tasca doit quitter l'île aussitôt ramassé pour être vinifié dans une autre propriété de la famille en Sicile. Dans 3 jours, ces vendangeurs y retourneront avec le raisin.
capture
– C'est comme des vacances au travail. Tu vois pas ça tous les jours. Bosser au-dessus de la mer, c'est beau.
– Ça leur demande un joli sacrifice. Les gars sont debout depuis 2h du matin. On leur demande un sacré travail. C'est un engagement énorme.
– Pour tenir la cadence et garder la bonne humeur, la pause déjeuner est un moment essentiel. Il faut reposer les corps pour repartir de plus belle.
– Tous les jours, on fait un menu spécial pour les vendangeurs. On valeur donner beaucoup de protéines parce qu'ils travaillent beaucoup du matin au soir. Après, un peu de salade... On y va, on est prêts.
– BUON APPETITO !
– Plus on se retrouve pour des moments conviviaux, plus le travail est harmonieux. Alors ça joue sur la récolte et le soin apporté au travail. La qualité du vin dépend aussi de notre état d'esprit.
– La vigne a fait la fortune des Tasca. Ils possèdent plusieurs domaines. Leur fief, situé au coeur de la Sicile, est à 2h de bateau de îles Eoliennes. Regaleali, un domaine de 600 hectares. Un homme chante en italien.
– On y cultive du blé, des oliviers et, bien sûr, de la vigne.
capture