logo Le moteur de recherche de la télé

En Sicile, de l'Etna à Palerme

Faut pas rêver


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 0h30 sur France 3

capture
– Voici la pièce la plus grande du palais. C'était un salon de bal. Quand la reine d'Angleterre est venue, elle a dit: "Votre maison est plus belle "que la mienne. Même à Buckingham, on n'a pas de salon aussi beau."
– Vous devez découvrir des pièces secrètes.
– Il y avait des passages plus ou moins secrets qui servaient à faire monter et descendre les maîtresses.
– Wah, c'est une décoration pleine de fantaisie !
capture
– Ce sont des figures allégoriques dites "apotropärques", c'est-à-dire qu'ils chassent le mauvais sort. La corne d'abondance, les fleurs de beauté, les figues et le blé contre la disette, les femmes enceintes pour la fertilité, et les vieux symbolisant la sagesse.
– Le baroque sicilien est à l'image des habitants : plein de fantaisie.
– Des gens ayant vu leur ville détruite ont besoin d'avoir une église qui les accueille comme une mère.
– Et la "mamma" est là ?
– Oui. Ce palais montrait que la ville était riche, abondante, fertile, chanceuse. En réalité, la ville a été détruite des dizaines de fois par les tremblements de terre et les coulées de lave. Mais elle s'en est toujours remise car le terrain, ici, est fertile. Il y a de l'eau. Avec tout ce commerce au centre de la Méditerranée, elle réussit donc toujours à se reconstruire.
– La façade du palais Biscari protège les Catanais des colères de l'Etna. Mais en Sicile, les volcans savent aussi se montrer généreux envers les hommes. Leur terre est des plus fertiles. Elle fait le bonheur des habitants de Salina dans l'archipel des Eoliennes. Ici, la fin de l'été offre une véritable explosion de parfums et de saveurs. Et ça ne date pas d'hier: 5 siècles avant Jésus-Christ, les Grecs y produisaient le malvasia, le vin du volcan.
– Cette vigne, c'est un peu mon bébé, ma maison. C'est ici que tout a commencé pour moi. C'était en 2003.
– Corrado est responsable d'exploitation à Capo Faro. Ce domaine viticole de 6 hectares suspendu au-dessus de la mer appartient aux Tasca, une vieille famille aristocrate de Palerme.
capture