logo Le moteur de recherche de la télé

En Sicile, de l'Etna à Palerme

Faut pas rêver


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 0h30 sur France 3

capture
– Il me faudra presque deux heures de marche pour ressortir de la vallée. Je quitte Marco et Francesco à regret, mais j'ai rendez-vous avec la fille du volcan, Catane. Catane l'ouvrière, Catane la baroque. Catane, la ville des paradoxes. J'aime son atmosphère. Elle est bouillonnante. On est sur la rue principale de Catane. C'est un peu les Champs-Elysées de la ville, et si on regarde tout au bout là-bas, il y a l'Etna. Ce volcan est omniprésent. Cette route, qui fait 3 km de long et qui coupe la ville en deux, elle a été percée pour permettre aux habitants de s'enfuir en cas d'éruption. Les gens autour n'ont pas l'air de s'en préoccuper. Ils profitent plutôt de la fin de journée. Le destin de Catane est étroitement lié à l'Etna et Daniele le sait mieux que quiconque. Passionné d'histoire, il traque le volcan partout dans la ville. Ces façades sont très noires.
– Elles ont toutes été construites avec la pierre de l'Etna ou plutôt avec de la poudre de lave.
– L'enduit était fait avec ça.
capture
– En sicilien, on dit "onsolo". La ville a été construite avec ce matériau.
– Par terre, c'est de la pierre de lave ? Les pavés de cette place aussi. Tout ici est fait de lave.
– Et aujourd'hui, on fait du skate dessus.
– Ce château a été construit sous Frédéric II, au XIIIe siècle. Il servait à défendre la ville. A l'époque, il avait été construit en bord de mer comme rempart défensif. La mer arrivait là-bas,
– Oui. A la place de ces immeubles, il y avait la mer. a une histoire particulière. Cette masse de pierre que vous voyez au sol, c'est de la lave qui a recouvert en partie le château en 1669. L'éruption La lave a coulé jusque dans la mer. En durcissant, elle a créé un terrain qui a agrandi la ville de 2 km. Ça a été un événement extraordinaire Imaginez, alors que la lave était encore chaude, les habitants de Catane voulaient déjà se l'approprier. Ce nouveau terrain, c'était un miracle, et la première à revendiquer le droit de posséder cette nouvelle terre, c'était l'Eglise.
– Après le clergé, la noblesse revendique ce territoire de lave et obtient le privilège d'y bâtir ses palais.
capture