logo Le moteur de recherche de la télé

En Sicile, de l'Etna à Palerme

Faut pas rêver


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 0h30 sur France 3

capture
– Il a compris qu'ils étaient comestibles. Les nonnes ont compris que ces fruits allaient bien se vendre. Et elles les ont mis en vente dans l'église en face. Et les Palermitains ont commencé à venir acheter cette merveille. Une douceur faite de sucre, d'amandes, et de beaucoup de savoir-faire.
– Comment je peux vous aider ?
– Ah, bien sûr. Le sucre. Le sucre. 200g de sucre. Ensuite, j'ajoute une cuillerée de sucre liquide qui donne un peu plus d'élasticité. Et un peu de glucose aussi.
– Dis donc, elle est bien sucrée, la recette.
capture
– Ça oui. En fait, on dit qu'elle est née ici, entre ces murs. Et que depuis, elle fait partie de la vie des Siciliens. Cette recette est devenue une icône de la pâtisserie sicilienne. Et je trouve que j'ai bien de la chance. Entrer ici, c'est comme entrer dans un endroit où le temps s'est arrêté. Ici, il devait y avoir 10 nonnes qui faisaient les gestes que nous sommes en train de faire. C'est très émouvant.
– Elles se parlaient les nonnes, en préparant tout ça ? Je pense que les nonnes en mangeaient aussi en les préparant.
– Qui vivaient dans ce couvent?
– Des filles de la noblesse sicilienne qui ne pouvaient pas se marier. Elles se faisaient religieuses. Sous l'autorité du pape, elles ne pouvaient plus sortir. Elles entraient au cloître sans vocation. Leur grande force, elles l'ont puisée dans leurs activités quotidiennes. Et ça passait par la pâtisserie. leur petit moment de liberté, de créativité.
– Tout à fait. Pense à ces soeurs qui vivaient enfermées ici et qui souhaitaient se sentir vivantes. C'est comme si c'était un morceau d'elles, de leur histoire, qui s'exprimait. Selon moi, cela devait être un vrai moment de joie pour elles. De communion, même. Car elles faisaient ce travail toutes ensemble. Alors, regarde, on prend ça. On fait un petit trou et on y met une queue.
– Les gâteaux faits au couvent avaient souvent une connotation sexuelle. Les seins de la Vierge.
– Ça ? Oui.
– Les fesses du chancelier. C'est ce que je suis en train de faire. Elles les garnissaient de confiture d'abricot et de crème de lait.
capture