logo Le moteur de recherche de la télé

En Sicile, de l'Etna à Palerme

Faut pas rêver


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 0h30 sur France 3

capture
– C'était une période aussi très riche culturellement pour Palerme.
– Grâce à des Roberto, des Laura, des princesses, Palerme retrouve peu à peu son panache de l'époque. Elle reprend l'écriture de son histoire là où elle s'était arrêtée. Du toit de l'opéra, la vue est formidable. Lumières, personnages, décors, prêt pour la suite du spectacle.
– Tout ça, c'est Palerme. la Palerme espagnole, française. Des siècles d'histoire.
– Palerme est un millefeuille fascinant. Ici, il y a de quoi satisfaire tous les goûts. Et avec Pepe, je ne risque pas d'être déçue. Pepe est un chef cuisinier du genre vagabond. Il se déplace à domicile, peut cuisiner sur la plage, dans la rue ou dans un palais. Il est sacrément doué pour dénicher des endroits étonnants. Pepe m'emmène cuisiner dans une église. Ça promet. C'est incroyable ! De l'extérieur, on n'imagine pas du tout un décor aussi fastueux. C'est théâtral.
capture
– Ah, les merveilles de Palerme ! Personne ne s'attend à voir une chose aussi extraordinaire. Il n'y a pas un centimètre carré de libre.
– Pepe, pourquoi est-on
– Pour découvrir l'histoire de la pâtisserie sicilienne.
– Dans une église ?
– Tout à fait. On va aller dans un endroit très important.
– Derrière l'église de Sainte-Catherine, je découvre un endroit hors du temps, un couvent où les religieuses vivaient cloîtrées, coupées du monde. Ça a duré près de 700 ans. Aujourd'hui, Pepe a fait rouvrir les anciennes cuisines pour ressusciter les recettes d'antan. Ils parlent en italien.
– On va travailler à partir des produits qu'on a achetés au marché.
– Justement, que prépare-t-on dans un couvent?
capture