logo Le moteur de recherche de la télé

En Sicile, de l'Etna à Palerme

Faut pas rêver


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 0h30 sur France 3

capture
– Avant d'être proposé aux invités, le millésime de chaque producteur est livré au verdict des plus grands critiques d'oenologie venus spécialement de Naples, Milan ou Rome. Durant toute la matinée, ils vont goûter, juger et noter.
– Les viticulteurs remplissent une fonction importante car ils ne font pas que produire du vin, ils préservent pour nous, qui buvons ces vins, toute cette histoire, cette tradition, ce paysage. Ce n'est pas qu'un simple verre de vin, mais beaucoup plus. Brouhaha.
– Il est 17 heures. La 14e édition du Malvasia Day vient de commencer. C'est un succès. Plus de 500 personnes vont se succéder sur la terrasse de Capo Faro. Propos en italien.
– Quelques mots pour convaincre, quelques verres pour être séduit.
capture
– Ce vin est doux comme cette île. Il est bon, il est parfumé. Il faut vraiment découvrir ça.
– C'est une sensation qui rappelle la terre et les parfums de l'île.
– Fenech, comme les autres producteurs, a répondu à l'invitation d'Alberto Tasca. En quelques années, est devenu incontournable.
– Le concept, au départ, était de faire quelque chose tous ensemble. Avant, cette habitude d'échanger n'existait pas. Et pour nous, d'être réunis, de découvrir les vins des autres producteurs, c'est un vrai progrès.
– Vous en êtes fier ? Mais la fierté dure peu de temps. C'est ce qu'il reste à faire, qui est important.
– Le miracle du Malvasia Day, c'est d'abord le partage d'expériences et la confiance mutuelle.
– Les 1res vinifications, nous les avons faites chez Francesco. On a frappé à sa porte, et il nous a ouvert sa cave. Ça a été une collaboration incroyable.
– Ce que j'aime chez Alberto, c'est qu'il est comme les gens de la terre. Son père m'avait dit : "Rappelle-toi que je suis 'un vedano"', et "vedano" est un mot sicilien signifiant "Homme de la terre". Tout est dit.
capture