logo Le moteur de recherche de la télé

Sous le choc

Nina


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 1h30 sur France 2

capture
– Votre fille a besoin de vous mais moi, j'ai pas besoin de ma mère. Paul et moi, on est mieux sans elle. Elle pleure. 'Je peux voir Marion.
– Pas maintenant.
– Vous avez trouvé
– Nina. Je dois prévenir l'aide sociale.
– Non. Elle va rappeler. J'en suis sûre.
– Sûre ? C'est de la voyance, de l'intuition, votre boule de cristal? 0K. Je préviens l'assistante sociale de l'hôpital. Si ce soir, la maman n'est pas là, j'appelle.
– Attendez un peu.
– Je suis à cette place. C'est moi qui décide. C'est clair ?
– Bonjour. Dorothée, la stagiaire.
– Enchantée. Gabrielle. J'ai fait l'intérim de la régulation. si t'as besoin d'infos... Je préférerais qu'on se vouvoie. C'est plus sympa.
– Je peux vous dire qui couche avec qui, qui est le meilleur coup
– Non merci. Je ne couche pas. Pas avec les collègues.
– Vous avez raison. Après, on ne vous parle plus. Ça tue l'ambiance.
– Tu crois que c'est le lieu ?
capture
– Ce n'est pas le lieu et nous avons du travail.
– Oui.
– T'as rencontré Gabrielle ? La nouvelle ?
– Ouais.
– Et alors ?
– Difficile.
– Ce serait sympa si tu pouvais faire des phrases de plus d'un mot.
– "Je sais", c'est bien, ça fait 2. Elle rit. Merci pour cet échange.
– Je suis désolée de t'avoir crié dessus tout à l'heure. Mais Fred me rend cinglée.
– Je sais.
– Costa, tu le prends comment?
– Comme il est, lui aussi.
– Et ça va marcher, ça ? Pour moi, c'est clair.
– C'est ce que tu crois. Elle tousse.
– Vous n'avez pas de cancer.
– Merci.
– C'est un début de pneumopathie obstructive. C'est sérieux. Votre débit respiratoire est diminué. On vous donnera de la cortisone, des bronchodilatateurs.
– Vous sortirez. 'Je sors quand ?
– Bientôt. Vous devrez faire de la rééducation respiratoire à long terme.
– Je pourrai travailler ?
– Oui, vous pourrez travailler. Mais là, vous devez arrêter de fumer définitivement.
– C'est un mal pour un bien.
– T'es rassuré ? Tu peux retourner à l'agence. Envoie-moi les modifs.
– Non. Pas de Wi-Fi ici.
– Parfait. Comme ça, je repasserai. Tu te reposes. A tout à l'heure.
– Fonce.
– Merci, docteur.
– Au revoir.
capture